Quatre minutes

Quatre minutes

Document : Quatre minutes

Quatre minutes

Document / L'être humain / Nature humaine, Musique, Esthétique, Art / Films / Friedrich Nietzsche

L’ordre et le désordre dans la nature humaine

Dans l’un de ses premiers ouvrages, La naissance de la tragédie, le jeune Friedrich Nietzsche (1872) présente l’apollinien et le dionysiaque comme deux «forces artistiques qui jaillissent du sein de la nature elle-même, sans l’intermédiaire de l’artiste humain, des forces par lesquelles les instincts d’art de la nature s’assouvissent tout d’abord et directement ». Ces deux forces fondamentales caractérisent le vivant à tous les niveaux, depuis la nature jusqu’à l’être humain en passant par le règne animal. Pour Friedrich Nietzsche, l’artiste est le type d’être humain chez qui l’apollinien ou le dionysiaque s’expriment avec le plus d’intensité, et il joue le rôle de transmetteur de chacune de ces forces créatrices.

La première force, l’apollinien, est une aspiration à la forme. Elle trouve satisfaction dans l’édification d’une beauté plastique qui apaise, pacifie et rend plus puissant l’individu qui la contemple et s’en inspire. Celui- ci se sent plus fort, plus unifié, plus lui-même. L’apollinien donne naissance aux arts plastiques (peinture, sculpture), à l’épopée et à un type bien spécifique de musique: celle de style classique, caractérisée par le respect des normes, la discipline formelle et, surtout, la régularité rythmique.

La deuxième force, le dionysiaque, est apparentée à l’instinct barbare, cruel, autodestructeur au cœur de toute vie, ce fond que Friedrich Nietzsche appelle « l’Un originaire ». Cette tendance artistique est proche de ce que Sigmund Freud nommera la «pulsion de mort», à une différence près: chez Nietzsche, le dionysiaque est une force essentiellement esthétique, considérée comme une source de création artistique, une aspiration à la destruction de toute forme, y compris de l’individu. L’artiste dionysiaque éprouve un sentiment de puissance, mais à l’opposé de celui ressenti par l’apollinien: sa force provient paradoxalement de l’anéantissement de l’individu. Le dionysiaque donne naissance à des arts comme la musique – sauf cette forme particulière disciplinée et régulière, la musique classique –, la danse et la poésie.

Pistes de corrections

Le fichier des pistes de réponse aux questions de l'activité est protégé par mot de passe. Pour obtenir ce mot de passe, les enseignants doivent au préalable le demander par courriel à soutien@ccdmd.qc.ca à partir de leur adresse institutionnelle.

Auteur(s): 

David Bertet

Ayant(s) droit: 

CCDMD

Date de parution ou dernière mise à jour: 

2018-02-02

Mots clés: