La matrice rechargée et La matrice : révolutions

La matrice rechargée et La matrice : révolutions

Document : La matrice rechargée et La matrice : révolutions

La matrice rechargée et La matrice : révolutions

Document / L'être humain / Sens de l'existence, Déterminisme, Liberté / Films / Gottfried Wilhelm Leibniz, Marc-Aurèle, Jean-Paul Sartre, Baruch Spinoza

Le rapport incompatible du déterminisme et de la liberté

Alors que le premier volet de la trilogie La matrice explorait le champ philosophique de la connaissance (épistémologie), les volets 2 (La matrice rechargée) et 3 (La matrice: révolutions) se tournent davantage vers une philosophie de l’action, avec en toile de fond un débat entre les théories de la liberté et les théories déterministes.

Le déterminisme est le système philosophique selon lequel les événements, qu’ils soient physiques ou moraux, sont déterminés suivant une loi de cause à effet. Le déterminisme est incompatible avec la liberté entendue comme la capacité pour l’être humain de choisir et d’agir sans contrainte.

Quatre personnages de ces deuxième et troisième volets de la trilogie incarnent chacun une des variantes de la vision déterministe du monde, déterminisme auquel le personnage principal, Néo, ne peut se résoudre et contre lequel il lutte. En particulier, deux personnages incarnent à eux seuls plusieurs variantes du déterminisme : le Mérovingien et l’Architecte.

Pistes de corrections

Le fichier des pistes de réponse aux questions de l'activité est protégé par mot de passe. Pour obtenir ce mot de passe, les enseignants doivent au préalable le demander par courriel à soutien@ccdmd.qc.ca à partir de leur adresse institutionnelle.

Auteur(s): 

David Bertet

Ayant(s) droit: 

CCDMD

Date de parution ou dernière mise à jour: 

2018-02-02

Mots clés: